Brus Rubio – L’explotation du caoutchouc et resistence à Pucaurquillo

L’ambition des caoutchoutiers et l’illusion des peuples bora, huitoto et ocaina ont provoqué à l’époque leur mise en esclavage contre quelques vêtements neufs. Les autochtones venaient de très loin pour apporter du caoutchouc et des peaux d’animaux pour recevoir en échange une somme d’argent proportionnelle à la quantité de rouleaux de latex. Mais ils ne se sont pas rendus compte à temps que ce n’était qu’un leurre et que, plus tard, cela allait leur porter préjudice, en les laissant sans ressources naturelles tout en générant une division sociale à cause de leur avidité pour devenir patrons. C’est ainsi que l’harmonie culturelle de ces peuples a été détruite et que, face à une telle humiliation, il n’en reste que de la tristesse dans la mémoire de nos aïeux.

228 x 198 cm

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s